Compte-rendu d’entretien préliminaire

Le sujet choisi pour l’entretien1 est strictement liée à mon projet de recherche, portant sur le rapport entre les journalistes et la vérité. Comme il s’agit du premier entretien effectué à ce propos, je l’ai qualifié et je l’ai traité en tant qu’entretien exploratoire : il m’a donné l’occasion de tester ma grille d’entretien, me convainquant de la changer par la suite, et de moduler mes tendances à l’entretien journalistique – déformation professionnelle due à ma pratique du métier – avec les exigences méthodologiques requises pour un entretient utile à la recherche sociologique. Continue reading Compte-rendu d’entretien préliminaire

Jurgen Habermas, Le discours philosophique de la modernité – Fiche de lecture

Dans Les discours philosophiques de la modernité1, Jürgen Habermas essaie d’expliciter la vision du monde qui sous-tend la Théorie de l’agir communicationnel qu’il avait écrit quatre ans auparavant : il le fait retraçant le cheminement de sa pensée et en étalant méthodiquement les critiques qu’il adresse aux dépréciateurs du projet éclairé de la modernité, un projet qu’ils prétendent récuser alors qu’ils y seraient entièrement plongés. Continue reading Jurgen Habermas, Le discours philosophique de la modernité – Fiche de lecture

L’inondation goutte à goutte. Les villes rurales de Casalserugo et Bovolenta (Italie) au Tg1 Rai de 20 heures suite à l’inondation du 2 novembre 2010

Entre le 31 octobre 2010 et le 2 novembre 2010, des importantes précipitations s’abattent sur l’Italie, causant alarmes dans toute la péninsule, des inondations conséquentes dans cinq régions (Ligurie, Toscane, Frioul-Vénétie julienne, Calabre et Vénétie), quelques morts tragiques et plusieurs dizaines de milliers d’évacués dans l’ensemble des territoires concernés. Continue reading L’inondation goutte à goutte. Les villes rurales de Casalserugo et Bovolenta (Italie) au Tg1 Rai de 20 heures suite à l’inondation du 2 novembre 2010

Sonal, le logiciel de retranscription d’entretiens qu’il vous faut

Pendant notre master, nous avons eu l’occasion de nous confronter à l’un des problème les plus fréquents, dès lors qu’on s’aventure dans une enquête sociologique qualitative: la retrascription des entretiens. C’est ainsi que nous avons fait l’heureuse connaissance du logiciel Sonal, developpé par Alex Alber, maître de conférences à l’université de Tours, membre du C.I.T.E.R.E.S. (équipe COST) et chercheur associé au Centre d’Etudes de l’Emploi.

Pour en savoir plus, avec Cyprien Tasset, nous avons demandé à Alex Albert de nous montrer de plus prêt en quoi Sonal est exactement ce qu’il vous faut si vous vous lancez dans une enquête par entretien. Vous pouvez lire le billet dans le carnet des étudiants du Master Sociologie de l’Ehess: Un mur (couleur) d’entretiens: Alex Alber présente son logiciel Sonal.

Sonal a aussi son carnet sur Hypotheses.org: sonal.hypotheses.org

Les journalistes entre statut et classe

Le statut du journaliste, en France, est juridiquement délinéé par l’article L7111-3 du Code du Travail1 :

Est journaliste professionnel toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée, l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources.

Le correspondant, qu’il travaille sur le territoire français ou à l’étranger, est un journaliste professionnel s’il perçoit des rémunérations fixes et remplit les conditions prévues au premier alinéa.

Cette délimitation par le droit est indiqué dans le Petit Robert comme un des usages du mot « statut » : le statut indiquerait les textes qui règlent la situation d’un groupe et la situation même; le statut est ce qui a été statué. Le statut indiquerait donc une position permanente et circonscrite, dérivée de son appartenance linguistique à la famille latine de statio, qui indique le fait de s’arrêter. Ce caractère stable qui est attribué au mot fait souvent oublier que pour s’arrêter quelque part il faut bien avoir parcouru un chemin : ce sont en fait des négociations continues qui, au fil des années, ont essayé de changer les limites entre lesquelles quelqu’un peut se définir journaliste, comme le montrent les mots employés dans le site du Syndicat national des journaliste (SNJ) par François Boissarie, secrétaire général du syndicat entre 1984 et 2005 : Continue reading Les journalistes entre statut et classe

La raison humanitaire, les corps et les domaines de la Sociologie

Didier Fassin, auteur de la La raison humanitaire, affirme dans la conclusion à son ouvrage que la thèse défendue dans le texte est une des réponses à l’interrogation de Claude Lefort sur la « permanence du théologico-politique »1. A l’envers de Marcel Gauchet, qui méconnaîtrait la trace singulière du christianisme dans l’ordre politique et morale contemporain2, D. Fassin conclut que « la raison humanitaire correspond à cet ultime repli théologico-politique qui ”se fait aux points de défaillance”, là où ”le tragique de la condition moderne” ne peut plus être éludé », ce pourquoi il propose de « considérer le gouvernement humanitaire comme la réponse que nos sociétés ont apportée à l’intolérable de l’état du monde contemporain »3. Un primat de la religion et un christianocentrisme qui se serait révélé à D. Fassin d’après ses multiples observations de terrain, à partir desquelles, après-coup, il a visé à « comprendre comment les sentiments moraux sont entrés en politique au cours des dernières décennies»4, le registre de la compassion et l’invocation des sentiments moraux étant devenus un credo capable de devancer même la justice. Continue reading La raison humanitaire, les corps et les domaines de la Sociologie

Notes and research on journalism and knowledge flow

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search